Mobilités urbaines-2

  • Cours (CM) 12h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) 12h
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

Cette UE comporte deux enseignements sur les approches désagrégées des comportements de mobilité. Le premier décrit une démarche scientifique d’analyse des comportements de mobilité. L’exemple présenté est très spécifique puisqu’il porte sur la mobilité pédestre. Ce type de mobilité présente l’avantage d’être très sensible à l’environnement urbain (densité du bâti, de population, diversité des fonctions, environnement urbain), ce qui permet d’aborder une démarche d’analyse des comportements très diversifiée. Ainsi, seront utilisées des méthodes comme la syntaxe spatiale (issue de l’architecture), les modèles de choix discrets (modèle logit multinomial, logit hiérarchique..), les modèles de choix issus de la psychologie et notamment de la théorie des perspectives. Toutes ces méthodes permettent de décrire les comportements de mobilité en général et peuvent être appliqués à la plupart des modes de transport.
Le second enseignement s’attache à la variabilité spatiale des comportements et à la gestion de la mobilité. Il présente la méthode de la régression géographiquement pondérée qui permet de différencier, à l’échelle locale, le rôle et les poids des facteurs impliqués dans le comportement. Cette connaissance peut alors être employée pour élaborer des politiques de gestion de la mobilité spécifiques tenant compte des caractéristiques des territoires et/ou des groupes de population révélés a posteriori. Les TD sont l’occasion de mettre en œuvre la méthodologie dans le cas du comportement modal.

Bibliographie, lectures recommandées

Fotheringham A. S., Brunsdon C., Charlton M., 2002, Geographically Weighted Regression: the analysis of spatially varying relationships, Wiley& Sons Ltd, Chichester, 269 p.
 

Contact

Responsable


MASTER - Géomatique