MASTER Géographie, aménagement, environnement et développement

Contenus et types d'enseignement

Le master développe la géographie environnementale sur la base d’enseignements thématiques et méthodologiques issus de la géographie, des sciences de la terre, des mathématiques, de l’économie, du droit, de l’aménagement, de la gestion, de la politique, de la psychologie, de l’archéologie, du risque, des sciences de la santé et des sciences de la complexité.
 

Connaissances scientifiques à acquérir

Les savoirs théoriques relèvent de concepts pluridisciplinaires (géographie et sciences de la terre, sociologie, économie, droit, physique, psychologie), des facteurs et des processus (physiques, économiques, sociaux) permettant de comprendre et d’agir sur la relation Homme/Milieu au sein d’un territoire, des enjeux du développement durable et des instruments politiques disponibles. Les savoir-faire portent sur les méthodes et les outils de structuration (données, conduite d’un projet), sur l’analyse (géostatistique, SIG, modélisation, simulation et méthodes spécifiques de différentes disciplines), sur la restitution (écrite, orale, graphique et cartographique) et sur l’autonomie de travail dans le cadre d’une démarche systémique et d’une approche interdisciplinaire des questions abordées.
 

Description générale du contexte

Le master a été conçu sur la base de l’articulation de la dimension sociale des espaces géographiques avec l’environnement physique, prenant ainsi le contre-pied de nombreuses formations traitant des problématiques environnementales principalement sous l’angle du fonctionnement du milieu ou du génie de l’environnement. Le master prépare les étudiants à un univers professionnel pluridisciplinaire en les confrontant à une équipe pédagogique issue de différentes disciplines (géographie et sciences de la terre, mathématique et informatique, sociologie, économie, droit, physique, psychologie, écologie, archéologie).

La professionnalisation du master tient également compte des spécificités de fonctionnement et de gestion des territoires. Il propose ainsi deux parcours permettant un approfondissement selon : 1) les environnements ruraux et naturels ou 2) les environnements.

Compétences à acquérir

-Comprendre, diagnostiquer et gérer la dimension environnementale d’un territoire.
-Maîtrise des approches systémique
-Collecter et structurer les informations environnementales.
-Traiter et analyser les données environnementales.
-Restituer visuellement (graphique, cartographie) les données environnementales.
-Rédiger des rapports et effectuer des communications orales y compris dans une langue étrangère.
-Réaliser une veille réglementaire.
-Être capable d’organiser son travail, d’être autonome et de s’intégrer dans une équipe pluridisciplinaire.

Partenariats académiques ou professionnels

Le master est co-habilité avec l’ENGEES, Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement. Cette école d’Ingénieur dépend du Ministère en charge de l’Agriculture. Des conventions sont en cours d’établissement avec l’INRAP, AA et avec ANTEA-Archéologie, bureau d’étude privé spécialisé dans l’archéologie préventive.
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

cf. Fiches AOF
Ce parcours a pour objectif de former des cadres sachant : 1) diagnostiquer le fonctionnement de l’environnement urbain en tenant compte de l’imbrication de la composante sociale avec les composantes air-climat-énergie, transport-mobilité et santé, 2) gérer le fonctionnement de l’environnement urbain et 3) réorienter ce fonctionnement vers un système durable.

Compétences à acquérir

  • Comprendre, diagnostiquer et gérer l’environnement urbain.
  • Maîtrise des approches systémiques
  • Collecter et structurer les informations sur l’environnement urbain.
  • Traiter et analyser les données sur l’environnement urbain.
  • Restituer visuellement (graphique, cartographie) les données sur l’environnement urbain.
  • Rédiger des rapports et effectuer des communications orales y compris dans une langue étrangère.
  • Réaliser une veille réglementaire.
  • Etre capable d’organiser son travail, d’être autonome et de s’intégrer dans une équipe pluridisciplinaire.

Contact

Aziza Amettalsi

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

cf. Fiches AOF
Ce parcours a pour objectif de former des cadres sachant : 1) diagnostiquer le fonctionnement des environnements ruraux ou naturels en tenant compte de l’imbrication des composantes socio-culturelles avec les composantes air-climat-énergie et hydro-morpho-pédologique 2) gérer le fonctionnement de ces environnements en prenant en compte leur trajectoires spatio-temporelles et 3) réorienter, si nécessaire, ce fonctionnement vers un système durable.
 

Compétences à acquérir

  • Comprendre, diagnostiquer et gérer les environnements ruraux ou naturels.
  • Collecter et structurer les informations sur ces environnements.
  • Traiter et analyser les données sur ces environnements.
  • Restituer visuellement (graphique, cartographie) les données environnementales.
  • Maîtrise des approches systémiques.
  • Réaliser une veille réglementaire.
  • Etre capable d’organiser son travail, d’être autonome et de s’intégrer dans une équipe pluridisciplinaire.
     

Contact

Aziza Amettalsi

Conditions d'admission

Le master est accessible à tous les titulaires d’une Licence. Pour les étudiants étrangers, un niveau B2 en langue française est exigé.

Publics visés

Il correspond aux étudiants issus des mentions de Géographie et aménagement, d’Economie, de Science politique, de Sociologie, de Sciences de la Vie, de Sciences de la Terre, de Sciences de la Vie et de la Terre.
 

Pré-requis obligatoires

Bases en géographie, bases en environnement, bases en analyse de données

Pré-requis recommandés

Etudiants issus des mentions de Géographie et aménagement, d’Economie, de Science politique, de Sociologie, de Sciences de la vie, de Sciences de la Terre, de Sciences de la vie et de la Terre.
 

Pré-requis obligatoires

Bases en géographie, bases en environnement, bases en analyse de données.

Pré-requis recommandés

Etudiants issus des mentions de Géographie et aménagement, d’Economie, de Science politique, de Sociologie, de Sciences de la Vie, de Sciences de la Terre, de Sciences de la Vie et de la Terre.

 

Débouchés

Le master prépare aux métiers de chargé(e) d’étude et de chef de projet en environnement dans le domaine de l’aménagement et de la gestion des environnements : 1) ruraux et naturels ou 2) des environnements urbains. Il fournit une professionnalisation adaptée aux métiers de cadre dans les services centraux et déconcentrés de l’état, des collectivités territoriales et structures intercommunales (Conseil Régional,Conseil Départemental, Communauté de communes, Pays, Parcs naturels, Réserves naturelles, etc.), des bureaux d’études ou d’autres organismes. Des débouchées sont également possibles dans le monde de la recherche directement après le master à un niveau AI ou IE.
 

Poursuite d'études

Le master permet la poursuite des études au niveau doctoral. La thèse débouche sur les métiers d’IR, de chercheur et d’enseignant-chercheur.
 

Poursuite d'étude

Le parcours permet la poursuite des études au niveau doctoral.
 

Codes Rome

  • K1404 - Mise en œuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • K1802 - Développement local
  • K2401 - Recherche en sciences de l'homme et de la société
  • M1808 - Information géographique
  • K2302 - Management et inspection en environnement urbain

Poursuite d'étude

Le parcours permet la poursuite des études au niveau doctoral.
 

Codes Rome

  • K1802 - Développement local
  • K1404 - Mise en œuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • M1401 - Conduite d'enquêtes
  • M1808 - Information géographique
  • F1105 - Études géologiques

Structure et organisation pédagogiques

Le master est organisé autour d’un tronc commun et de deux parcours : 1) Fonctionnement et gestion des environnements ruraux et naturels, 2) Fonctionnement et gestion de l'environnement urbain. Il comporte deux stages obligatoires, respectivement en M1S8 et M2S10.
Master 1 :
Le tronc commun du M1 est constitué d’unités d’enseignement transversales portant sur les fondamentaux (Géographie environnementale, Risques et vulnérabilités, Changement climatique, Gouvernance territoriale de l'environnement - 1, Droit et économie de l’environnement) et sur les méthodes (Spatialisation et Géostatistique, Analyse spatiale, Recueil-analyse-représentation des données, Méthodologie de projet etrecherche – niveau 1, Langue). Chaque parcours comporte des unités d’enseignement de spécialisation : 1) Environnement urbain : Urbanisation, Urbanisme et Transport ; Ecosystème urbain ; Sociosystème urbain ; Mobilités urbaines-1 ; Air, Climat et Energie-1 : processus et modélisation ; Risques et santé urbaine-1, 2) Environnement ruraux et naturels : Formations superficielles, indicateurs de l'évolution des paysages ; Dynamique du cycle de l'eau dans le bassin versant : processus, facteurs, modèles ; Dynamiques des paysages agraires aux échelles pluriséculaires et pluri décennales ; Dynamiques des sols et fonctionnement des éco- et agro-systèmes ; Transport solide en torrents et rivières : processus, modélisation et gestion. Le master 1 se clôt par un stage obligatoire d’une durée minimale de deux mois, avec la possibilité de le prolonger à 4 mois.
Master 2 :
Le tronc commun du M2 est constitué d’unités d’enseignement transversales portant sur les fondamentaux (Evaluation des impacts environnementaux et compensation ; Gouvernance territoriale de l'environnement - 2 ; Projet interdisciplinaire en Environnement) et sur les méthodes (Simulation des processus environnementaux ; Méthodologie de projet et recherche ; Projet profe ssionnel). Chaque parcours comporte des unités d’enseignement de spécialisation : 1) Environnement urbain : Prospectives urbaines ; Représentations socio-cognitives de l’environnement urbain ; Mobilités urbaines-2 ; Air, Climat et Energie-2 : Politique et gestion ; Risques et santé urbaine-2, 2) Environnement ruraux et naturels : Indicateurs paléoenvironnementaux : trajectoires temporelles des écosystèmes ; Transferts eau/sol/air et gestion des milieux ; De l'échantillonnage à l'analyse : approche de laboratoire (sédiments, sols) ; Hydrosystèmes fluviaux : écologie et géomorphologie appliquées ; Gestion intégrée de la ressource en eau. Le second semestre du master 2 est dédié à un stage obligatoire d’une durée minimale de cinq mois, avec la possibilité de le prolonger durant la période estivale.
 

Programme des enseignements

Fonctionnement et gestion de l'environnement urbain

Fonctionnement et gestion des environnements ruraux et naturels

Contact

Faculté de Géographie et d'Aménagement

3 RUE DE L'ARGONNE
67083 STRASBOURG
0368850881